21/12/2023 lesakerfrancophone.fr  5 min #239570

La guerre en Ukraine est terminée

Ukraine 2023

Par  Moon of Alabama - Le 20 décembre 2023

Hier, Zelenski a tenu son discours de fin d'année :

 Zelensky déclare que la Russie n'a fait aucun progrès militaire en 2023, et exprime sa foi en les États-Unis - Washington Post

Bien que Poutine ait affirmé que les forces russes amélioraient désormais leurs positions pratiquement partout le long de la ligne de contact, Zelensky a insisté sur le fait que les envahisseurs n'avaient fait aucune avancée militaire en 2023. "En ce qui concerne le champ de bataille, la Russie n'a atteint aucun de ses objectifs cette année", a-t-il déclaré.

... ce à quoi Olga Bazove  twitter.com :

Zelensky : La Russie n'a obtenu aucun résultat pour 2023

Russie :

7 janvier : Podgorodnoye
10 janvier : Soledar
11 janvier : Opytnoe
16 janvier : Sol' station
19 janvier : Kleshcheevka
21 janvier : Krasnopolye
1er février : Sacco et Vanzetti
2 février : Nikolaevka
12 février : Krasnopolye
17 février : Paraskovievka
24 février : Berkhovka
25 février : Yagodnoye
8 mars : partie orientale de Bakhmut
9 mars : Dubovo-Vasilievka
15 mars : Zaliznyanskoye
2 avril : drapeau russe au centre de Bakhmut
20 mai : Bakhmout

Mai-novembre : gagne plus de territoire que l'Ukraine lors de la contre-offensive tout en étant en défense.

12 décembre : Marinka

Décembre 2023 : intégration d'Avdeevka.

Certes, la différence sur la carte n'est pas très grande :

1er janvier 2023

20 décembre 2023

Toutefois, la mission confiée aux troupes russes n'était pas de gagner du terrain, mais de démilitariser et de dénazifier l'Ukraine.

À cet égard, les chiffres donnés par le ministre russe de la défense, Sergei Shoigu, sont  impressionnants :

Le 4 juin, les forces armées ukrainiennes ont lancé une contre-offensive à grande échelle, préparée par leurs protecteurs étrangers. Sans pouvoir percer la zone de défense tactique de nos troupes, l'ennemi a été stoppé et a subi des pertes colossales : 159 000 militaires tués et blessés, 121 avions, 23 hélicoptères, 766 chars, dont 37 Léopards, et 2 348 véhicules blindés de différentes classes, dont 50 Bradley. C'est apparemment pour cette raison que l'on ne voit toujours pas l'Abrams américain, livré il y a quelques mois, sur le champ de bataille.

Depuis le début de l'opération spéciale, les pertes des forces armées ukrainiennes dépassent les 383 000 militaires tués et blessés, ainsi que 14 000 chars, véhicules de combat d'infanterie et véhicules blindés de transport de troupes, 553 avions et 259 hélicoptères, 7 500 canons, des pièces d'artillerie de campagne et des systèmes de roquettes à lanceurs multiples.

L'Ukraine a connu neuf vagues de mobilisation, la dixième étant actuellement en cours, et même des personnes qui ne sont que partiellement aptes au service sont appelées.

Les mercenaires recrutés depuis le début de l'opération militaire spéciale ont, pour la plupart, été éliminés. Plus de 5 800 combattants ont été neutralisés, dont 1 427 polonais, 466 américains et 344 britanniques. En Ukraine, 103 criminels militaires particulièrement cruels ont été éliminés.

De tels chiffres sur le champ de bataille ne sont bien sûr jamais exacts. Mais à 10 ou 15 % près, ils restent importants. Ils sont également quelque peu confirmés par la nouvelle demande de mobilisation de l'armée ukrainienne :

 L'Ukraine étudie la proposition de l'armée de mobiliser 500 000 hommes supplémentaires pour la guerre

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy a déclaré mardi que l'armée avait proposé de mobiliser 450 000 à 500 000 Ukrainiens supplémentaires dans les forces armées, ce qui marquerait une accélération spectaculaire de la guerre de Kiev contre la Russie.

Le dirigeant ukrainien a déclaré lors de sa conférence de presse de fin d'année qu'il s'agissait d'un sujet "très sensible" dont l'armée et le gouvernement discuteraient avant de décider d'envoyer ou non la proposition au parlement.

Zelenskiy a déclaré qu'il souhaitait entendre davantage d'arguments en faveur d'une mobilisation supplémentaire avant de soutenir une telle initiative.

"Il s'agit d'un chiffre très sérieux", a-t-il déclaré.

L'Ukraine compte désormais quelque 20 millions d'habitants. Plus de deux tiers d'entre eux sont des retraités et des femmes. Zelenski a rejeté les tentatives de mobilisation des femmes, car les conséquences sociales et les manifestations seraient trop importantes. Mais il n'a  plus assez d'hommes et d'argent pour mobiliser un demi-million d'hommes supplémentaires :

Zelensky a déclaré que le commandement proposait d'enrôler jusqu'à un demi-million de personnes dans l'armée, mais il n'a pas approuvé ce chiffre pour deux raisons.

La première est l'absence de propositions pour la rotation et la démobilisation de ceux qui sont dans les tranchées depuis longtemps. La seconde est que la mobilisation dans le format proposé par l'armée coûtera au budget 500 milliards de hryvnias supplémentaires, et l'on ne sait pas encore où les trouver.

La seule alternative raisonnable pour l'Ukraine est d'abandonner et de négocier avec la Russie. Cependant, Zelenski n'est toujours pas disposé à le faire.

Mais il se pourrait bien que d'autres aient décidé de prendre la décision à sa place :

Kit Klarenberg @KitKlarenberg -  twitter.com

Il y a une heure et demie, un avion russe du "Special Flight Squadron" a atterri à Washington DC. Ils sont utilisés par les fonctionnaires du Kremlin. Il est parti de Saint-Pétersbourg. A vous d'en tirer la conclusion.

L'avion est parti de Moscou pour rejoindre Washington DC en passant par Saint-Pétersbourg. Je me demande qui était à bord...

Cependant, d'autres signes indiquant que la guerre et les opinions à son sujet ont changé sont indéniables :

" twitter.com" :

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone.

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter