17/05/2024 francais.rt.com  3 min #248805

Russie : plus de 100 drones ukrainiens abattus en une nuit, un enfant de quatre ans tué


© Konstantin Mikhalchevsky / RIA Novosti

Des militaires d'une unité de guerre électronique de la région militaire Sud préparent une station de brouillage mobile, Borissoglebsk 2, 11 novembre 2022 (photo d'illustration).

L'armée russe a annoncé ce 17 mai avoir repoussé durant la nuit plusieurs raids de drones ukrainiens, abattant 102 appareils sans pilote.

«Les systèmes de défense aérienne ont détruit et intercepté 51 drones au-dessus du territoire de la péninsule de Crimée, 44 au-dessus du territoire de Krasnodar, six au-dessus du territoire de la région de Belgorod et un au-dessus du territoire de la région de Koursk» a détaillé le ministère de la Défense dans un communiqué publié sur sa chaine Telegram. Six bateaux sans pilote ont été détruits en mer Noire par l'aviation navale et des patrouilleurs, a ajouté le ministère.

Ces attaques ont toutefois fait deux victimes dans la région de Belgorod, dont un enfant de quatre ans. Il a été tué dans l'attaque d'un drone  contre une voiture «dans laquelle se trouvaient un conducteur et trois passagers (la mère, le père et un enfant)», a annoncé au milieu de la nuit le gouverneur de la région, Viatcheslav Gladkov. «Malheureusement, à la suite de l'explosion, la femme est décédée sur place des suites de ses blessures» a ajouté le responsable régional, précisant que malgré l'intervention des médecins, l'enfant avait également succombé à ses blessures.

Les services secrets ukrainiens derrière les attaques

Quasiment au même moment, le gouverneur de Sébastopol, Mikhaïl Razvojaïev, a annoncé qu'une attaque de drones était en train d'être « repoussée» au-dessus de la ville. Une heure plus tard, il a fait état d'une panne «partielle» de courant due à la chute sur une sous-station «de débris de drones abattus». À l'aube, le gouverneur a annoncé que les travaux de remise en état pourraient prendre «environ une journée». En fin d'après-midi, Razvojaïev a fait savoir que les coupures avaient «cessé».

«À la suite de la chute des appareils, des incendies locaux se sont produits», a pour sa part annoncé le gouverneur de Krasnodar, Véniamine Kondratiev, déclarant que « plus de 10 drones» avaient été éliminés. À l'aube, l'administration de Touapsé, une ville de la région de Krasnodar située au bord de la mer Noire, a annoncé qu'un incendie s'était déclaré dans  une raffinerie à la suite de la chute d'un drone. Une source sécuritaire du service ukrainien de la BBC a affirmé au média britannique que les services de renseignement ukrainiens  étaient à l'origine de ces vagues d'attaques.

La Défense russe annonce quotidiennement la destruction de drones ukrainiens sur le territoire de la Russie depuis le début de l'opération militaire spéciale. Les forces de Kiev y recourent pour frapper l'arrière des lignes russes, tant par les airs que par voie maritime. Une méthode d'attaque occasionnant régulièrement des victimes civiles et approuvée par les puissances occidentales, qui ont fourni à l'Ukraine le soutien financier et matériel lui permettant d'acquérir et de produire davantage de drones.

 francais.rt.com

 Commenter